Creér et utiliser ses propres boutons dans les applications Delphi

En préambule, je précise que, bien entendu Delphi offre la possibilité d'intégrer des images (format .bmp) dans ses boutons (uniquement pour TBitBtn et TSpeedButton) sous la propriété Glyph.

N.B : Le classique TButton, lui, ne peut pas intégrer cette propriété.

Creér et utiliser ses propres boutons dans les applications Delphi

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Pourquoi aller plus loin que la propriété Glyph ?

A cela, plusieurs raisons :

  • Tout d'abord pour vous démarquer des autres programmeurs qui, dans la grande majorité, utilisent toujours les mêmes boutons proposés par Delphi.
  • Ensuite pour agrémenter et enjoliver vos projets avec des textures, fonds et autres effets que peuvent vous apporter des boutons entièrement créés par vous.
  • Cela vous permettra aussi d'attirer davantage l'oeil de l'utilisateur sur votre projet en créant des boutons en rapport et harmonie directe avec votre programme.

Une interface agréable à regarder n'est-elle pas 2 fois plus attrayante et motivante à utiliser ?

Bon maintenant, assez jacassé, passons à la pratique...

II. Un éditeur d'images

Il vous faut un éditeur d'images (là on pourrait en citer des dizaines). Celui que j'utilise c'est PhotoDraw de Microsoft (qui est à mon gout déja trés pointu pour un débutant) mais vous pouvez en utiliser d'autres...

L'essentiel est qu'il vous offre un large choix dans ses palettes de couleurs, textures et autres effets spéciaux et qu'il convertisse les images réalisées au format .bmp.

Vous pouvez à la limite utiliser l'éditeur d'images de Borland fourni avec Delphi mais celui-ci est nettement plus limité. Vous pouvez utiliser jusqu'à 256 couleurs dans une même image. Le nombre de couleurs que vous pouvez utiliser (et voir dans la palette de couleurs) dépend du type de pilote d'écran que vous utilisez avec Windows. Le pilote VGA standard de Windows ne supporte qu'un jeu fixe de 16 couleurs.

III. Phase de création de l'image du bouton

En premier lieu, ouvrez votre éditeur d'image et créez une nouvelle image.

Créez votre image comme bon vous semble en y ajoutant un texte mis en forme, un fond, des effets (dégradés, de lumière, distorsions, etc..), des superpositions d'objets, d'autres images, etc.

L'astuce consiste (si vous souhaitez que votre bouton passe "incognito" sur une form Delphi) à placer en arrière-plan de votre image (ou objet) la même couleur de fond que celle qui sera sur la form (ou composant) de votre projet (où sera posé le bouton en question).

Voici un petit exemple visuel :

Création de l'image de base en forme de carré au départ et y ajouter un cercle blanc car le fond de l'image qui sera ajoutée est blanc L'image 1 qui sera inserée dans le cercle

La fusion de l'image de base et de l'image du dessin.

L'arriére-plan doit être gris car le bouton sera posé sur une form grise.

Sauvegardez le tout sous le format .bmp.

Il ne vous reste plus qu'a poser l'image sur un TBitBtn ou TSpeedButton (inspecteur d'objet et propriété Glyph) et mettre True à la propriéte Flat.

Compilez... et voilà le résultat !!!

Image non disponible Image non disponible Image non disponible Image non disponible

La form étant grise et le fond de l'image aussi, le bouton se fond parfaitement dans le projet Delphi et représente maintenant un bouton de forme ronde (mais le principe est le même si vous voulez créez des boutons en formes de losange, triangle, rectangle, polygone, etc.).

Ensuite ajoutez y un événement OnClick ou autres (mais ça c'est comme d'habitude, je ne vous apprends rien.).

Vous pourrez avec cette méthode, produire le même effet qu'un bouton Outlook (voir dans l'exemple Zip). Au passage de la souris sur le bouton, celui-ci fera apparaitre ses bordures.

Voilà c'est tout... Maintenant à vous de jouer... et à vos pinceaux...

IV. Zip d'exemple

Télécharger un exemple (incluant sources + exécutable), 198 Ko
Si ce lien ne fonctionne pas chez vous, essayez celui-ci.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2001 Serge Miguel. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.